Vous ne voulez pas un site Internet, vous voulez des clients

Le client et son webdesigner

Le client et son webdesigner

Quand vous dites à un pro de l’Internet que vous aimeriez avoir un site Web ou améliorer votre site existant, il y a des chances qu’il vous réponde quelque chose ressemblant à ceci :

« Je vais vous faire un site accessible en HTML5 conforme aux standards, avec une interface riche en javascript pour une meilleure convivialité, optimisé pour un bon référencement, et avec un design responsif pour être visible sur les mobiles… ».

Bref, tout un tas de choses pertinentes, mais dont, en réalité, vous n’avez strictement rien à faire. Parce que, en fin de compte, vous voulez une seule chose : des clients. Un site qui ne vous aide pas à trouver des clients, ou bien à mieux servir vos clients existants, est un site qui ne vous sert à rien. 

Le HTML5, le design responsif et toutes ces belles choses ne sont que des ingrédients, qui doivent se fondre dans une recette complexe dont seul le résultat vous intéresse : un site qui donne envie aux internautes, qu’ils soient déjà vos clients ou non, d’avoir recours à vos services ou d’acheter vos produits.

Vue sous cette angle, la question du site Internet prend une autre tournure. Et vous pouvez commencer à réfléchir aux éléments essentiels qui permettent, à chaque stade du cycle de vie d’un client, à faire de votre site Internet un système au service de votre développement. Les prochains billets de ce blog seront consacrés à cet aspect des choses.

Si vous dites que vous avez besoin d’un site Internet, des tas de prestataires vous proposeront plein de pistes et de solutions. Au moment de faire votre choix, ne perdez jamais de vue l’essentiel : un site qui ne vous aide pas à trouver des clients, ou bien à conserver vos clients existants, est un site qui vous fera dépenser du temps et de l’argent en pure perte.

 

 

 

 

 

Les petits détails qui rendent un site web efficace

pme_cliquezMaintenantDans tous les métiers, il y a souvent ces petits détails qui font la différence. Les « trucs » secrets que les cuisiniers ne montrent qu’à leurs apprentis, les arguments qui font mouche pour vendre, les petites améliorations dans la vitrine qui font entrer les clients…

Sur Internet aussi, les détails ont une grande importance. A tel point que des livres entiers sont écrits sur le sujet, et que des consultants se consacrent exclusivement à cette activité : modifier les petits détails qui rendent un site vraiment efficace.

L’un des mots-clés pour entrer dans cet univers passionnant est « test A/B ». La méthode est toute simple : On crée deux versions de la page web que l’on souhaite améliorer, deux versions qui ne différent que d’un simple détail. Il peut s’agir de la couleur d’un bouton, de l’intitulé d’un titre ou d’un texte, l’emplacement d’un bloc, bref n’importe quel détail, choisi de préférence à un emplacement  important de la page :  là où on souhaite que les internautes cliquent (pour acheter, s’abonner, en savoir plus, vous contacter, etc…)

Une fois les deux versions créées, on présente la première version à une moitié des internautes, et l’autre version aux autres visiteurs, puis on compare les résultats. Qui sont parfois spectaculaires.

Mais comme une petite image vaut mieux qu’un long discours : vous trouverez une dizaine d’exemples très parlants sur l’excellent site conseilsmarketing.com :

10 exemples de split testings étonnants ! : http://www.conseilsmarketing.com/e-marketing/10-exemples-de-split-testings-etonnants

Petite mise en garde : ce qui fonctionne sur un site ne fonctionne pas forcément sur le site voisin. L’esprit, le type de public, les différences culturelles, le thème du site, créent un environnement particulier. Et il faut systématiquement tester son propre site pour trouver ce qui fonctionne le mieux.

Concrètement,  comment faire ? Il existe un excellent outil gratuit proposé par Google : Google Website Optimizer, que vous pouvez utiliser si vous avez un compte Gmail. Je prépare un article complet pour présenter cet outil indispensable.

Une seule page et c’est tout : quelques exemples de sites web réussis

En début de semaine, ans « Pourquoi avez-vous besoin d’un site Web ? », j’expliquais qu’un site d’une seule page est parfois suffisant et déjà indispensable.

Ce matin, j’ai trouvé sur l’excellent site de Smashing Magazine une galerie d’exemples un peu plus sophistiqués, toujours autour des sites d’une seule page… Exploration Of Single-Page Websites. A découvrir !

Et si le sujet vous inspire, One page love est un site dédié au sujet avec de superbes exemples.

%d blogueurs aiment cette page :