Vous seul pouvez assurer le succès de votre projet Web

Le site dont vous êtes le héros

Le site dont vous êtes le héros

Cela fait 10 ans maintenant que je crée des sites Internet pour des clients. J’ai vu à peu près tous les cas de figure : clients gros ou petits, interlocuteurs de tous âges et de tous niveaux, collaboration avec toutes sortes d’agences…

Ce que j’en ai retiré ? Deux règles et cinq conseils :

(suite…)

Qu’écrire sur votre site Web ? La liste des meilleures idées

Je viens de tomber sur un article du Search Engine Journal vraiment excellent, qui va m’épargner deux heures de travail et qui ne peut qu’être utile à ceux qui prendront le temps de le lire… et de le mettre en oeuvre.

Ce que j’aime dans cet article, ça n’est pas le titre: 20 Content Marketing Tips to Boost Traffic, Engagement and Sales. C’est le genre de titre à la noix qu’on voit partout sur les blogs depuis 2 ou 3 ans. Ca m’énerve. Mais bon, ceci est une autre histoire.

Ce qui compte, c’est que cet article est très complet. Vous y trouverez 20 suggestions qui sont presque exactement celles que je vous aurais données si j’avais voulu écrire un article similaire, avec des explications, des chiffres, des petits conseils utiles.

(suite…)

PME et Brand content, article sur le site marketing-professionnel.fr

Pour prolonger mon article sur l’intérêt d’investir dans les contenus, un article plutôt bien fait dans marketing-professionnel.fr sur l’intérêt de créer du Brand Content. Ce sont des marketeurs, ils jargonnent un peu, moi j’appelle ça contenu mais on parle exactement de la même chose.

Une petite citation pour vous donner envie :

Les PME poursuivent des objectifs de notoriété, de confiance, de connaissance et d’affirmation de leur légitimité sur leur secteur (renforcement du positionnement concurrentiel) pour mettre en avant leur expertise en direction de leurs publics sur des marchés souvent saturés. Le brand content est donc un outil de différenciation fortement apporteur de valeur.

Lire l’article : PME et brand content

 

 

Facebook s’intéresse aux PME. Devez-vous vous intéresser à Facebook ?

Un internaute français sur deux possède un compte Facebook, et plus d’un milliard d’êtres humains sont dans le même cas. Conclusion :  un bon positionnement sur Facebook est sans l’ombre d’un doute l’un des moyens les plus efficaces d’augmenter votre visibilité.

Ce raisonnement n’a pas échappé à Facebook, qui s’intéresse de plus en plus aux TPE-PME pour les inciter à renforcer leur présence, et à y consacrer une partie de leur budget publicitaire (il faut bien vivre…).

Oui mais voilà : est-ce efficace ? Quels sont les ingrédients d’une stratégie réussir ? Comment s’y prendre ? Est-ce la bonne solution pour vous ?

 

(suite…)

Pourquoi la plupart des sites web donnent des résultats décevants ? Ils ne savent pas à qui ils s’adressent

pme_publicIl faut l’avouer : l’immense majorité des entreprises qui investissent dans un site web avec l’espoir d’observer une croissance de leur notoriété, un trafic important et une augmentation de leur chiffres d’affaires sont déçues. Je ne compte plus les gens qui viennent me voir pour  les aider à « faire marcher » leur site web, « qui est vraiment bien mais mal référencé et qui a besoin d’être boosté ». Bref, je ne compte plus les gens qui viennent me voir parce que leur site web est un échec à leurs yeux.

Mais l’évidence c’est qu’un site n’a aucune chance de réussir s’il n’a pas cerné précisément le public auquel il s’adresse.

Il y a deux ingrédients essentiels dans la réussite de votre projet Web : vos messages, et votre présence.

Vos messages : il faut dire, et bien dire, ce que vous avez à dire, et le dire au public qui vous intéresse. Si vous ne savez pas à qui vous vous adressez, vos messages seront sans intérêt.

Votre présence : pour que vos messages aient un impact, il faut qu’ils atteignent le public visé. Il faut donc les diffuser au bon endroit (par exemple, sur LinkedIn si vous vous adressez à des professionnels, sur Facebook si vous cherchez le grand public, et sur bien d’autres sites selon les cas). Votre présence sur le Web ne doit pas se limiter à votre site, elle doit être réfléchie. Et là encore, si vous ne savez pas à qui vous vous adressez, vous avez peu de chances de diffuser vos informations aux bons endroits.

En résumé : pas de succès sans cible.

C’est une première condition. Pas la seule, mais une condition qui est rarement remplie…

La seconde condition, c’est d’investir un peu.

…à moins de vouloir se contenter d’un site vitrine (au passage, une vitrine sur le Web peut déjà se montrer très utile, comme je le disais dans un billet précédent).

Investir ? Mais combien ?

Réponse : ça dépend.

Ce qu’il faut, c’est considérer que votre présence sur le Web fait partie de votre offre. Elle forme un tout avec le reste de votre activité (oui, celle qui se déroule dans le monde réel). Là où le Web est le plus brillant, c’est dans sa capacité à fournir de l’information et des services aux personnes intéressées par vos produits de manière simple et ce même lorsque vous n’êtes pas là pour vous en occuper.

Selon votre activité, cela peut signifier que vous avez intérêt à mettre en place une solution complète de e-commerce (investissement : plusieurs dizaines de milliers d’Euros), ou bien tout simplement un blog de manière à poster facilement des informations (investissement : quelques heures par mois). Ou encore, entre les deux, un blog et un shopping cart pour vendre en ligne quelques produits d’appoint (investissement : quelques centaines d’Euros)… Parfois, vous aurez intérêt à produire des vidéos, à investir dans de belles photos, à rédiger un livre blanc…

Bref, l’investissement dépend de ce que vous cherchez à faire. La sempiternelle question « Ca coûte combien un site Web ?  » n’a pas de réponse simple. Mais à la question « pourquoi mon site Web ne marche pas », on doit toujours répondre par la question : « Savez-vous exactement quelle est votre cible ? ».

Ensuite, seulement, on peut commencer à travailler ensemble en espérant des résultats.

Ou bien, il faut commencer par le commencement, et travailler sur la cible. Il existe de nombreuses techniques pour cela, à commencer par celle des personas… A suivre.

 

 

 

 

Combien de temps pourrez-vous encore les ignorer ? Une introduction aux réseaux sociaux

Selon l’étude « les TPE françaises et les nouvelles technologies » réalisée en septembre 2012 par l’institut Think, seules 36% des TPE disposent d’un site web, et 8% d’entre elles sont présentes sur les réseaux sociaux.

C’est un véritable gâchis. Les réseaux sociaux sont un moyen simple et peu coûteux pour améliorer votre marketing, élargir votre horizon, développer votre business et de promouvoir votre site web.

Petite introduction pratique…

(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :