Tester gratuitement des outils en ligne pour votre petite entreprise avec le PME Pack

PMEPackInternet, pour une TPE-PME, c’est un univers incroyable de services, payants ou gratuits, pour mieux travailler : gérer ses comptes, ses clients, sa messagerie, sauvegarder et partager ses fichiers, communiquer avec ses fournisseurs, comparer les prix… Il y a une infinité de sites qui peuvent vous rendre d’énormes services et vous rendre plus productifs (je prépare d’ailleurs un petit guide à ce sujet…).

Le PME Pack, que je viens de découvrir, est une excellente initiative pour vous permettre de tester une dizaine de ces services gratuitement pendant plusieurs mois. Petite originalité qui a son importance : il s’agit de services Made in France, conçus pour les PME françaises par des PME et startups françaises.

La liste est plutôt intéressante, et l’offre vous permet d’économiser au total 2 500€ par rapport aux périodes d’essai classiques de chacun de ces services :

  • Contract Live, pour automatiser la gestion de vos contrats : 6 mois gratuits
  • PressKing, pour la gestion de vos relations presse en ligne : 12 mois gratuits
  • Textmaster, pour traduire vos documents : 3 pages gratuites (pas énorme, mais la traduction, ça ne s’automatise pas. Et 3 pages bien traduites, ça ne peut pas faire de mal)
  • Photolia (banque d’images libres de droits) : 30 photos HT offertes sur 6 mois
  • Azendoo (gestion de projet et travail de groupe) : 6 mois gratuits pour 1 à 15 utilisateurs (j’ai testé ce service et il est remarquable)
  • Mailjet, solution d’emailing : 6 mois gratuits
  • Mention, pour suivre votre marque sur les réseaux sociaux : 6 mois gratuits
  • Sellsy, CRM et facturation : 3 mois gratuits / 1 utilisateur
  • iAdvize, relation client instantanée (click-to-chat) : 3 mois gratuits / 1 utilisateur (plus difficile à utiliser lorsqu’on travaille seul)

Seule condition pour participer au tirage au sort des 1000 PME qui pourront bénéficier du PME Pack : avoir un numéro de TVA et vous inscrire sur le site : http://pmepack.org/

Dépêchez-vous, il ne reste que quelques jours !

Le coworking, est-ce pour vous ?

La solitude du chef d’entreprise ? Les longues journées de l’indépendant qui travaille à domicile et a toutes les peines du monde à se concentrer ? Les tarifs prohibitifs des bureaux dans certaines villes ? Autant de bonnes raisons d’avoir recours au coworking.

L’idée est simple : il s’agit d’un espace de bureaux partagés, où TPE et indépendants, exerçant des activités différentes, se retrouvent pour travailler.

Mais les raisons pour lesquelles ce type d’espace est appelé à se développer sont plus profondes : l’augmentation du nombre de « travailleurs du savoir »,  le nomadisme rendu possible par l’utilisation des nouvelles technologies, la possibilité d’avoir un bureau « presque sans papiers », l’intérêt évident à rencontrer des gens qui se trouvent dans la même situation… Il existe des formules plus ou moins souples pour le coworking, des organisations plus ou moins originales, mais dans tous les cas, on sort de la conception traditionnelle du travail.

Moi-même, je me suis installé en octobre dernier  au Dojo, près de la place de la République à Paris, car je souhaitais créer ma petite équipe dans un environnement plus riche que le classique et sempiternel bureau.

Les avantages : salles de réunion, café, Internet qui marche, pas de ménage à faire, une grosse cinquantaine de postes occupés par des gens intéressants, des apéros et petits déjeuners réguliers pour se rencontrer (je n’en profite pas assez)…

L’inconvénient : on est en open space, et pour ne pas déranges les autres en cas de coup de téléphone, on sort dans la rue ou on part s’installer dans l’espace commun. A la longue, ça peut devenir un problème, mais l’endroit est idéal pour mes projets.

Les outils indispensables : un calendrier partagé pour les réservations de salle, une newsletter pour annoncer les événements du Dojo. Et pour mon équipe, des comptes Gmail et  Dropbox pour échanger et partager nos fichiers.

Le supplément Campus du Monde consacre un dossier très bien fait à ce type d’organisation. A consulter ci-dessous.

(suite…)

%d blogueurs aiment cette page :